RMC Les Meilleurs Artisans de France

LES FINALISTES MÉTIER CARRELAGE


MAXIME ANDRÉ

Maxime est issu d’une filière générale de niveau bac. Il découvre le métier de carreleur en travaillant avec son beau-père artisan pendant les vacances scolaires. C’est une révélation ! Il se dirige ensuite vers les compagnons du Tour de France pour son apprentissage, et obtient le CAP Carreleur mosaïste en 1 an, avec mention. Il commence sa vie professionnelle dans une grosse structure de 10 salariés, puis dans une entreprise familiale de 2 salariés, et enfin fort de ses acquis il crée MAXIMUS Carrelages en 2009. Depuis, véritable passionné, il n’a de cesse de se former aux nouvelles techniques et matériels, et de suivre l’évolution fantastique de son métier. Sa devise « Chaque chantier mérite la perfection ! »

PHILIPPE CHIOCCI

Philippe CHIOCCI est né dans les Alpes-Maritimes. Son père était entrepreneur dans les travaux publics et dans le bâtiment. Son grand-père maternel avait une exploitation de marbre à Carrare en Italie. Son grand-père paternel avait une entreprise de cimenterie où il fabriquait des tuyaux en série. Son papa est mort lorsqu'il avait 11 ans dans un accident sur chantier. Sa vie a basculé mais pas l'attirance qu’il a vers le bâtiment. Contre son goût, sa mère le met en apprentissage à l’âge de 14 ans. Il obtient un CAP d'électricien. Il trouve une entreprise qui construit des murs, des allées en dalle, en pierre et en travertin dans les Alpes Maritimes, et cela lui plaît. A 20 ans il entre dans une entreprise à Peymeinade dans le 06 qui fait de l'aménagement extérieur. Sa passion va ainsi se développer, devenant un spécialiste dans cette branche. On lui confie la conduite de chantiers compliqués. C'est riche de tout son savoir et de ses grandes compétences acquises sur le tas qu’il monte son entreprise quand il rencontre sa femme Sabine. Celle-ci va l'aider et le soutenir dans son métier lui permettant malgré des ennuis de santé d'avancer dans sa carrière à la grande satisfaction de ses clients.

KARINA GOURDON

Karina est sortie diplômée de l'AFPA d'Angers en 2011 après un contrat de professionnalisation qui lui a permis d'acquérir un titre de carreleuse mais également un titre de plaquiste. Elle a tout d'abord travaillé comme salariée dans une entreprise qui faisait essentiellement de la rénovation en HLM, puis poussée par une forte envie de travailler chez le particulier et de développer sa société, elle s'est lancée dans la création de « G&V DECO » en 2017. Elle s'est par la suite spécialisée dans la pose de produits wedi et dans l'accessibilité des personnes à mobilité réduite (certification Handibat), toujours afin de proposer un service entièrement personnalisé.

LUDOVIC MÉTHÉE

Né à Tours il y a 45 ans il a grandi près de Tours où il a fait des études de comptabilité. Au lycée, il rencontre sa femme dont le grand-père possède une entreprise de carrelage, l’entreprise BRAUD à Saint Avertin. A la fin de ses études de comptabilité, il commence à travailler comme manœuvre dans cette entreprise familiale. Au retour de l’armée, il s’inscrit à l’AFPA afin de suivre une formation de carreleur. Le diplôme obtenu il retourne travailler dans l’entreprise familiale et appendre davantage le métier. Trois ans plus tard, à force de venir dans le sud chaque année pour les vacances il décide avec son épouse de quitter la région Tourangelle et de venir travailler dans le Golfe de Saint Tropez. L’opportunité de travailler comme carreleur est rapide, il trouve un CDI chez un architecte décorateur tout corps d’état et ensuite dans une entreprise de maçonnerie avant de vouloir voler de ses propres ailes en 2006. Il obtient la confiance d’un vendeur de carrelage Sable D’or à Cogolin, qui le met en contact avec de nombreux clients, architectes et artisans qui lui ont permis de se faire connaître. 

JEAN-CHARLES PERRIN

Jean-Charles PERRIN est un artisan dans l’âme. Dès son plus jeune âge il se passionne pour le bricolage et l’ensemble des métiers du bâtiment l’intéresse : menuiserie, maçonnerie, métallerie, plâtrerie etc... Diplômé d’un CAP carreleur il termine 1er de son école et il a le plaisir de participer aux olympiades des métiers. Malheureusement étant très minutieux le temps a joué en sa défaveur et il n’a pas été qualifié. Après 10 années en tant qu’ouvrier carreleur et 3 années en micro-entreprise les weekends, il décide de se lancer à plein temps et de créer sa propre société le 1er février 2013. De là est née la SASU PERRIN JC spécialisée dans la pose de carrelage intérieur/extérieur, dans le pavage, dans la réalisation de chapes traditionnelles/liquides, dans la plomberie et dans les petits travaux de terrassement. Jean-Charles aime son métier, il aime se diversifier en touchant à tous les métiers et en plus des bretelles et de son chapeau c’est cela qui fait aujourd’hui sa marque de fabrique.

MATTHIEU TRAINEAU

TRAINEAU Matthieu est né le 11 février 1990 aux Sables d'Olonne en Vendée. A l'âge de 14 ans, il décide de se lancer dans un CAP Carreleur/Mosaïste qu'il obtient en finissant 3ème puis enchaîne sur un Brevet Professionnel et un Brevet de Maîtrise. Tous ces diplômes confirmeront sa passion pour la céramique. Après deux ans en tant que salarié dont un en tant que chef d'équipe, il décide, à 23 ans, d'ouvrir son entreprise individuelle. Étant passionné par son métier, il était pour lui primordial de montrer son savoir-faire auprès de ses clients et de créer une entreprise digne de son nom. Après avoir passé 3 ans en entreprise individuelle et par choix personnel, il décide de changer de statut et de passé en SARL. Il dirige aujourd'hui trois personnes et est en pleine évolution suite à de nombreux contrats obtenus avec des architectes ainsi que quelques constructeurs de maisons haut de gamme. Il souhaiterait également transmettre son savoir-faire à des apprentis dans le but de les garder à ses côtés dans les années qui suivront leur apprentissage. Il pense que l'entreprenariat est, aujourd'hui, le plus beau métier du monde lorsqu'il est réalisé avec passion.